Il Cristo Velato

Cristo velato (visage)Aujourd’hui je vous emmène à nouveau à Naples, pour découvrir une statue de Giuseppe Sammartino, réalisée en 1753 et considérée comme l’un des chefs-d’œuvre majeurs de la sculpture mondiale.

On peut voir Le Christ voilé à la Capella Sansevero, située dans le centre historique de Naples. Construite au XVIe siècle (pour remercier la Vierge suite à une guérison qualifiée de miraculeuse) par Francesco di Sangro, duc de Torremaggiore, elle est agrandie et convertie en tombeau familial par son fils Alessandro en 1613. Mais l’essentiel de sa décoration actuelle est due au prince Raimondo di Sangro (inventeur, anatomiste, militaire, écrivain et académicien, libre penseur, alchimiste et franc-maçon) qui transforme la chapelle en temple maçonnique à partir de 1749.0563B_ 013

On découvre la statue au centre de la nef. Elle représente le corps allongé du Christ, recouvert d’un voile très fin, taillé dans le marbre et laissant véritablement apparaître le corps du Christ par transparence. C’est d’ailleurs le travail extraordinaire réalisé sur ce voile, qui explique la renommée de l’œuvre.

La légende a longtemps couru que cette transparence serait due à une transformation alchimique effectuée par Raimondo di Sangro et que le vrai voile se serait, avec le temps, transformé en marbre par un processus alchimique.

La chapelle Sansevero abrite une collection d’œuvres dédiées à l’art religieux italien. Parmi les autres statues du milieu du XVIIIe, ne manquez pas La Pudicizia, ou Il Disinganno.

Pudicizia,_Cappella_Sansevero   Disinganno,_Cappella_Sansevero

La chapelle Sansevero renferme d’autres curiosités que je vous laisse découvrir ici.

Publicités

11 commentaires

  1. Bonsoir Nathalie,
    Mieux vaut tard que jamais, j’ai ce soir confirmé la promesse faite à notre amie Miss Zapp de faire un rapide tour des quelques 400 blogs créés lors du mooc SADW.
    Et me voilà, bercée par le doux clapotis de ce qui semble être Venise.. au vu de l’architecture (est-ce correct ?), le soleil couchant rosissant le ciel et teintant de violine chaque pierre de la ville.
    Cette belle photo aurait suffi … et puis, en avançant doucement, au détour d’une avenue de ce blog… « Il Cristo Velato ». : Mama mia, e perché non mi è venuto qui in precedenza ! Grazzie mille. Les quelques mots et expressions que j’avais appris, en autodidacte, étant plus jeune (j’adore les langues), me sont venus spontanément, après tant d’années !?
    Une émotion réellement forte devant ce génie artistique : pureté stylistique, drapé si fin… impossible de rester de marbre 🙂
    Merci pour cette merveilleuse découverte et bravo pour l’atmosphère indéniablement attractive.
    Bon week-end.
    Catherine

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Catherine,
      Merci d’être venue me rendre visite, et grazie mille pour ton commentaire qui me va droit au cœur !
      Oui, il s’agit bien de Venise sur la photo, et pour confirmer l’émotion que tu as ressentie avec « Il Cristo Velato », je te souhaite d’aller un jour à Naples… il y a tant de belles choses à voir, je suis sûre que tu seras conquise.
      A très bientôt,
      Buona domenica !

      J'aime

        • C’est exactement la sensation que j’ai eue en voyant cette œuvre. La sculpture n’était pas mon sujet favori en matière de beaux-arts mais j’avais déjà été frappée lors d’une exposition consacrée à Camille Claudel (je m’éloigne un peu de l’Italie). Si tu as l’occasion de voir « L’Âge mûr » ou « La Valse « … Ensuite, j’ai eu la chance de voir des sculptures exceptionnelles, surtout en Italie… J’en reparlerai dans un prochain post ! 😉

          Aimé par 1 personne

        • Ok tu me rassures (pour la sensation). J’ai toujours peur de dire une ânerie, pas toujours le vocabulaire « pro » artistique 🙂
          Pour moi, l’important n’est pas d’avoir les mots pour décrire, mais de le ressentir. Et cette oeuvre, ouahhhh
          Je vais jeter un oeil sur ce que tu m’indique et j’attends le prochain post sur le sujet 🙂

          Aimé par 1 personne

  2. L’un des chefs-d’œuvres du XVIIIe siècle italien, cette statue est véritablement extraordinaire. Remarquée dès sa réalisation par de nombreux voyageurs, elle a attiré l’attenton du marquis de Sade. A ne pas rater lors d’un voyage à Naples.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s