Le Palio de Sienne

Sienne est une ville de siena-Piazza del campo-Ricardo André FrantzToscane, célèbre pour son riche patrimoine culturel, pour sa magnifique piazza del Campo, et surtout pour le Palio, une spectaculaire course de chevaux.

Le Palio se tient deux fois par an, le 2 juillet et le 16 août, et voit s’affronter les Contrade (paroisses et quartiers) de la ville. La ville est divisée en 17 quartiers, ou Contrade. palio-di-siena1

contrade-palio-siena

Chaque Contrada a ses propres règles et sa tenue, son drapeau et un nom spécifique: Chiocciola (l’Escargot), Civetta (la Chouette), Selva (la Forêt), Tartuca (la Tortue), Lupa (la Louve)….

Les gens sont fiers d’appartenir à une Contrada. Ils sont du quartier de l’Aquilla, de la Torre ou de la Pantera . Dans ce quartier il existe une coutume charmante : quand un enfant naît, ses parents mettent à leur fenêtre le drapeau de leur quartier ainsi qu’un ruban bleu ou rose. En nous promenant, nous l’avons vu, ce petit ruban rose et avons entendu des gens s’exclamerAh, une petite Panthère est née !”

Lors de la course, dix Contrade s’affrontent, dont trois tirées au sort et sept qui n’ont pas participé au dernier Palio. Le storiche contrade di Siena

Chaque participant espère gagner le Palio, qui est un drap de soie avec le portrait de la Vierge Marie. Le fanion du Palio du 2 juillet est réalisé par un peintre italien, celui du 16 août est fait par un artiste étranger, choisi lors d’un concours international.

A priest of the Contrada of Wolf (R) leads a horse-blessing ceremony in the church of Saint Rocco prior the Palio horse race in Siena on July 2, 2013. The Palio medieval race is held twice a year in Siena with jockeys riding bareback around a makeshift race course set up in the city's central square. AFP PHOTO/ FABIO MUZZI RESTRICTED TO EDITORIAL USE - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS (Photo credit should read FABIO MUZZI/AFP/Getty Images)

Le Palio suit aussi un grand rituel: chaque cheval et son cavalier sont bénis dans l’église de leur quartier.

 

79531349_42d2767ddb_z

Pendant les jours précédant la course, les  Contrade défilent dans les rues de Sienne ; quel spectacle magnifique, avec la musique, les tenues et les drapeaux anciens et colorés !

 Les deux règles primordiales  à respecter :

  • un cheval peut gagner même sans cavalier, comme cela est déjà arrivé en 1989 et en 2004 : On parlera alors d’un ”cheval secoué”.
  • le participant qui arrive en deuxième position est classé dernier !

palio-di-siena

La course est suivie par environ 60 000 spectateurs et tout va très vite… seulement 3 tours de piste.

Il faut avoir vu cette course pour comprendre la ferveur, l’excitation de la foule et celle des journalistes sportifs !

palio-di-siena

Ce qui est vraiment spectaculaire, c’est de voir les cavaliers montant à cru.

Quand je la regarde sur Internet, j’en suis toute retournée.

Je suis déjà allée à Sienne plusieurs fois, mais jamais au moment du Palio, j’espère bien le faire un de ces jours.

palio di siena, the race has started, great commotion between the ropes and the jokeys kick the horses

Et vous, connaissez-vous le Palio ? Y avez-vous déjà assisté ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

19 commentaires

  1. Je suis allée à Sienne en juillet dernier, nous y avons passé cinq jours, mais pas au moment du Palio. Les images que j’ai vues du Palio sont très impressionnantes et je n’aime pas trop la foule, donc je ne pense pas y assister un jour. Mais c’est intéressant en tant que phénomène culturel, notamment ces rivalités entre quartiers, comme entre Florence et Sienne d’ailleurs ! Quant à Sienne, la ville m’a beaucoup plu et j’y retournerai sans aucun doute!

    Aimé par 1 personne

    1. italiepassion dit :

      C’est un peu pareil pour moi, difficile d’être dans la foule…
      C’est vrai que Sienne est une ville à découvrir, nous l’avons beaucoup appréciée, surtout sa merveilleuse piazza del Campo ! J’ai hâte d’y retourner 🙂

      J'aime

  2. Mon homme a déjà visité Sienne et m’a dit que c’était superbe. Le palio ne m’attire pas spécialement, mais la visite de la ville en revanche, oui oui oui. Le seul hic, c’est que la Toscane en été j’imagine que c’est blindé de touristes, et j’avais regardé un peu le prix des locations… ouille ouille ouille.^^ Mais cela viendra ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. italiepassion dit :

      Bonsoir Ana,
      Oui, Sienne est une ville à visiter… Je suis sûre qu’elle te plaira ! L’Ombrie, qui est la province voisine de la Toscane vaut le détour aussi, et les locations y sont peut-être plus abordables… Si tu y vas, tu me diras ce que tu en as pensé.
      Bonne fin de semaine 🙂

      J'aime

  3. Quel joli visuel, ce blog tout en douceur. Je ne connais pas l’Italie, juste Venise.
    Je prends beaucoup de plaisir à lire tes articles, et je découvre les traditions à travers tes écrits, merci Natila.
    Bon lundi !

    Aimé par 1 personne

    1. italiepassion dit :

      Merci Claude et bonne journée à toi aussi ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Natila,
    Course et coutume très intéressantes et jolies à regarder. On se prend au jeu lorsque l’on voit ces chevaux et leurs cavaliers.
    Beaucoup de région ont conservé leurs coutumes, les « modernisant » un peu lorsque cela est nécessaire. C’étaient des rites violents pour montrer sa supériorité sur les autres. Autre époque, autre coutume.
    Bonne soirée
    Sylvie

    Aimé par 1 personne

    1. italiepassion dit :

      Bonsoir Sylvie, ici pas trop de modernisation… et je ne pense pas non plus que ce soit une envie de montrer sa supériorité… c’est surtout une fierté d’être d’un quartier, et que ce soit son quartier qui l’emporte.
      Bises et à bientôt 🙂

      J'aime

  5. Cette course de chevaux est effectivement impressionnante, mais j’apprécie moins les chutes qui risquent de mettre en danger ces magnifiques animaux et leurs cavaliers. Cette ferveur populaire exprime ici certainement un amour et une fierté pour un patrimoine culturel riche et originale. Cela donne envie de connaître un peu plus ces règles, coutumes, rivalités et solidarités de quartiers, qui semblent vouloir résister à une monde qui s’uniformise et se globalise.

    Aimé par 1 personne

    1. italiepassion dit :

      Ha oui, tu as raison, c’est une course très dangereuse, et les chutes sont spectaculaires et rudes… Mais les règles qui font qu’il ne faut pas arriver second, ou qu’un cheval qui franchit seul la ligne d’arrivée à gagné sont intéressantes. Et comme tu le dis, c’est agréable de voir des coutumes qui résistent à la globalisation ! 🙂
      Bonne soirée

      J'aime

  6. Miss Zap dit :

    Hello,
    Très joli le nouveau thème !
    J’avais déjà vu des reportages sur les contradas, impressionnant à voir. J’espère que tu pourras y aller au bon moment 🙂
    Bon dimanche
    Aline

    Aimé par 1 personne

    1. italiepassion dit :

      Ciao Miss, et merci ! Oui, en effet, très impressionnant, et je suis sûre qu’en vrai, ça l’est encore plus… croisons les doigts pour que ce vœu ce réalise 😉 Bonne soirée

      Aimé par 1 personne

      1. Miss Zap dit :

        Pas de doutes que tu vas y aller !
        Bonne soirée aussi

        Aimé par 1 personne

  7. Très jolie la nouvelle couverture de ton blog ! C’est doux, j’aime beaucoup. Je ne connaissais pas du tout ce rituel de Sienne. En effet, il donne envie d’y participer, de connaitre la ferveur de tous ces contrade.. Connais tu le « Maggio drammatico » :une forme traditionnelle et rurale de théâtre chanté qui persiste dans quelques vallées italiennes entre la Toscane et l’Emilie ? Un de mes profs à la fac nous a fait un cours complet dessus, nous a montré des vidéos. C’était passionnant. Tout comme tes articles qui me manquaient. J’ai été ravie de te voir revenir. Ton amour de l’Italie est communicatif. On a l’impression d’être dans les festivités dont tu nous parles. Un bisou Nat

    Aimé par 1 personne

    1. italiepassion dit :

      Bonsoir Nath, et merci… eh oui, j’ai changé de thème pour le blog, il est agréable à l’œil, mais pas très facile d’y mettre en forme les articles ! C’est vrai que je n’avais pas publié depuis assez longtemps… un peu difficile de tout gérer en ce moment… c’est pourquoi j’ai eu envie d’aborder ce sujet, pour rêver et faire rêver ! Je n’ai jamais assisté à des spectacles de « Maggio drammatico », peut-être une bonne raison pour approfondir le sujet. Bises et bon dimanche

      J'aime

  8. Ciao ! Un joli nouveau look pour le blog ! 🙂
    Merci ! Quel plaisir d’entendre parler du palio, et des contrada ! Nous n’avons encore jamais vu la course… mais nous avons été un peu immergés dans la vie des contrades (comme une seconde famille dans les quartiers !) chaque fois que nous avons rendu visite à nos amis de Sienne !! C’est unique ! Tout un univers à découvrir, avec ses règles, ses coutumes, ses rivalités… dès la petite enfance !

    Aimé par 1 personne

    1. italiepassion dit :

      Merci Claire, ravie que le nouveau look te plaise ! 😉 Est-ce que tu sais de quelle contrada font partie tes amis de Sienne ? Si un jour tu as l’occasion d’assister à un palio, tu nous raconteras ! Bonne fin de week-end 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Depuis le temps que nous en parlons ensemble, je pense qu’un jour ou l’autre nous irons ! Mais j’avoue appréhender un peu la foule en délire avec mon fiston… !

        Nos amis viennent de 2 quartiers différents (cela a posé quelques problèmes plutôt folkloriques entre les familles pour négocier dans quel contrade serait déclarée leur fille ! Car désormais le lieu de naissance étant l’hôpital, c’est moins simple…). Lui est de Bruco (vers à soie) et elle est de le la contrada dell’Istrice (le porc epic). Il existe des quartiers « amis » et d’autres « ennemis »… heureusement les leurs vivent en bons termes !!! Bonne soirée, à bientôt j’espère pour nous donner envie de repartir en Italie 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. italiepassion dit :

          Merci pour la précision pour tes amis, et effectivement, heureusement qu’ils sont de « Contrade » amies ! Y assister, ça fait un peu peur, vu la foule… mais peut-être d’une fenêtre si toutefois tes amis ont des connaissances logent dans des appartements avec vue sur la piazza del Campo !!! A très bientôt Claire et bonne soirée 🙂

          J'aime

Les commentaires sont fermés.