Les 3 jours de la merlette

solsort

Savez-vous pourquoi les merles ont les plumes noires ?


Selon la tradition populaire en Italie du Nord, les 29, 30 et 31 janvier sont les jours les plus froids de l’année !

Voici deux versions de la légende qui explique pourquoi les 3 derniers jours de janvier sont appelés « I giorni della merla« .

Il y a très très très longtemps, à Milan, les merles étaient blancs.

merle_blanc_3066a

Ils arrivaient chaque année, juste avant l’hiver pour trouver un endroit pour se mettre à l’abri du vent.

Une année, il faisait tellement froid que personne ne mettait le nez dehors. Alors qu’une épaisse couche de neige recouvrait déjà la ville, le 29 janvier une tempête se déclencha. Une famille de merles (papa, maman et les 3 petits) s’était réfugiée sous un chéneau mais ils étaient glacés à cause du froid et de la neige. Ils n’avaient presque plus rien à manger et le papa merle décida d’aller chercher quelques graines pour sa famille.

La merlette resta toute seule avec ses petits. Comme il faisait vraiment trop froid sous la gouttière, elle chercha un autre endroit où se protéger et déménagea sa petite famille à l’intérieur de la cheminée où ils se réfugièrent.

Les merleaux, affamés, gazouillaient sans relâche et la merlette, désespérée, s’envola pour essayer de leur trouver quelque chose à manger.

Elle se posa sur un balcon, près d’une fenêtre bien éclairée, et commença à siffler. En l’entendant, un enfant ouvrit la fenêtre et lui lança plein de miettes de pain.

La merlette ne cessa de faire la navette entre le balcon et son nid dans la cheminée jusqu’au moment où les petits, rassasiés, s’endormirent. Satisfaite et tranquille, elle aussi s’endormit.

Les jours passèrent…

Le 1er février, après 3 jours de neige et de vent, la tempête cessa. Papa merle, épuisé, revint au chéneau, un rameau de baies dans le bec, mais il ne trouva ni la merlette, ni ses petits.

Il commença à siffler, désespéré, et la merlette sortit de la cheminée. Mais le merle faillit bien ne pas la reconnaître… Sa merlette, dont les plumes avaient toujours été d’une blancheur immaculée, était maintenant toute noire ! Ses petits aussi avaient été teints en noir par la suie de la cheminée. Il vint se caler au chaud près d’eux, et en l’espace de quelques jours, il devint lui aussi noir comme la suie.

Depuis ce jour, on ne voit plus de merle blanc à Milan !

Et puisque nous sommes à mi-chemin des 3 jours de la merlette, je vous livre la seconde légende :

Autrefois, le mois de janvier ne comptait que 28 jours. Monsieur Janvier était solitaire et grognon…

Il détestait les oiseaux et s’amusait à leur jouer de mauvais tours. Quand la merlette au plumage de neige sortait pour chercher de la nourriture, Monsieur Janvier déclenchait des tempêtes de neige pour la contrarier.

Un jour la merlette l’interpella :

– Monsieur Janvier, vous êtes pénible ! Pourriez-vous être un peu plus court et avoir moins de jours ?

– Pas question, j’en ai 28 et je ne changerai pas !

Et il lança les vents froids du nord…

L’année suivante, la merlette fit des provisions afin de rester dans son nid douillet pendant les 28 jours de janvier. A la fin du mois, elle sortit de son nid en se moquant de Monsieur Janvier :

– Tralalalèreeeeu ! Je vous ai bien eu !

Et elle s’envola pour chercher de la nourriture.

Monsieur Janvier se mit en colère et pour se venger il décida de voler 3 jours à Monsieur Février qui était trop occupé dans les préparatifs du Carnaval pour s’en apercevoir. Janvier provoqua une tempête terrible : les arbres s’écroulèrent sous le poids de la neige, les animaux cherchèrent des abris de fortune pour se protéger… La merlette blanche, pour ne pas mourir de froid, trouva refuge dans une cheminée à la recherche d’un peu de chaleur.

Lorsque la tempête s’arrêta au bout de 3 jours, la merlette blanche sortit de sa cachette…. Mais elle était devenue toute noire de suie.

Depuis, ce jour, Janvier a 31 jours, Février n’en a plus que 28.. et les merles ont les plumes noires !

merle-blanc-et-merle-noir

Alors, laquelle des deux légendes préférez-vous ?

Connaissez-vous des légendes qui expliquent ces jours de grand froid ?

Ah, j’oubliais, c’est aussi une tradition de vérifier la météo pendant ces 3 jours pour prévoir l’arrivée du printemps… si les « 3 jours de la merlette » sont froids, on aura un beau printemps, dans le cas contraire, le printemps prendra son temps pour arriver !

Enregistrer

Publicités

28 commentaires

  1. Je ne savais pas qu’il existait des merles blancs. J’aime beaucoup cet oiseau sédentaire que l’on trouve dans nos jardins en France. Son champ caractéristique est annonciateur du printemps. Il est mélodieux, flûté, phrasé et très varié. il ne répète jamais deux fois la même mélodie. C’est le mâle que l’on distingue le plus facilement avec son plumage noir profond et son bec et contour d’œil jaune ou orange. La femelle a a un plumage et un bec marron. C’est un animal de territoire. Il adore s’égosiller à la tombée de la nuit ou au petit matin, posé sur une antenne, une cheminée ou à la cime d’un arbre. Pensons à l’aider à passer l’hiver avec de boules de graisse adaptées ou des fruits à son régime alimentaire, posés sur le sol (de préférence sur une planchette pour éviter l’humidité) : insectes, vers, agrémentés de fruits comme une pomme).

    Aimé par 1 personne

    • En fait les merles blancs sont rares… ce sont souvent des merles albinos… nous sommes dans la légende ! Tu as l’air de bien connaître les merles Étienne, et tout comme toi, j’adore leur chant. Je nourris aussi les oiseaux l’hiver, ils en ont bien besoin.
      A quand un article sur ton blog ? cela fait longtemps… j’aimerais bien te lire à nouveau !
      Belle soirée 🙂

      J'aime

  2. Bonjour Natila,
    De bien belles histoires. J’aime bien le grognon janvier qui vole 3 jour au joyeux février, juste pour ennuyer la merlette…
    On dit que février est le mois le plus court mais le plus dur. (rien à voir avec la merlette).
    Mais c’est vrai que quand il y a de la neige, on voit très bien les merles, les corbeaux, les corneilles, et même les pies.
    Bisous et bon début de semaine
    Sylvie

    Aimé par 1 personne

  3. Hello Natila,
    Très « chouettes » ces deux légendes ! Aussi sympathiques l’une que l’autre, je ne peux les départager. Jolies histoires à conter devant le feu de cheminée.
    Merci & à +
    Aline

    Aimé par 1 personne

  4. J’adore ton article Nat. Moi j’aime les deux histoires. Dans la deuxième en plus tu nous donnes l’histoire des 28 jours de Février : c’est super ! Moi quand on me raconte des histoires comme la tienne, je dis encore ! encore ! Et même si je ne suis plus une enfant (quoique ?) et bien je suis preneuse pour toutes les autres que tu nous raconteras

    Aimé par 1 personne

  5. Quel plaisir ! Je pense qu’en te lisant j’avais retrouvé mon visage d’enfant 😉 J’adore que l’on me raconte des légendes !
    Je ferai voter mon fils demain, mais en effet la première version est la plus émouvante… On tremble jusqu’au bout pour cette famille de merles. Merci et bonne nuit… et je regarderai les merles d’un autre oeil si j’en croise demain 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Bonsoir Natila,
    Quelle jolie légende !
    Merci pour cette découverte qui évoque les contes anciens justement racontés, au coin des cheminées autrefois. Je parle de quelque chose que je n’ai pas vécu, bien sûr, mais ceci ne m’empêche pas de l’avoir souvent vu narrer.
    Ma préférence va à la première version qui restitue bien l’émotion familiale ! 🙂
    A bientôt !
    Cat
    PS : Au fait, je suis fatiguée et ai oublié beaucoup du vocabulaire italien appris il y a quelques années. Toutefois, le mot « jour » ne s’écrit-il pas avec n « r », soit « giorno » et non « giono » ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s